mardi 16 juin 2009

La fin--------

Le Journal de Montréal ne sera plus jamais ce qu'il a été. Fin du commentaire.

Le National Post ne publiera plus les lundis.

La Presse...fini...exit les dimanches, vient-on d'apprendre il y a quelques heures.

Ai-je vécu les dernières années du journalisme écrit, celui sur une feuille de choux, celui qu'on lit sur le coin d'une table de cuisine, dans un café, dans l'autobus ou le métro? Ai-je vécu la fin?






Ai-je eu cette chance, dites-moi, celle de caresser les vieilles Underwood, de connaître les premiers ordi Tandy, de découvrir Apple et ses Mac portables?

 Je me souviens de mes premières années dans le métier, ce n'était pourtant pas il y a si longtemps. Les reportages à l'étranger, des textes qu'on  écrivait dans des chambres d'hôtels exiguës dotées de téléphones archaïques...Allô, ici la France... Et la course jusqu'au premier  bélinographe pour que le Journal reçoive à temps un texte venu de si loin, voire, souvent, de pas si loin que ça.
  
Tout allé si vite. Trop vite peut-être. 

Sérieusement, je ne sais trop quoi penser.

Or, c'est vrai, j'oubliais, on ne peut pas être et avoir été...

Et lui ne l'a-t-il pas chanté aussi ? Voilà donc la fin, version Ferré.


6 commentaires:

diane massicottte a dit…

Comme tu le sais, moi aussi j'ai connu les Underwood et belinographes.
Comme toi, je tiens un blogue... non commandité.
Entres ces deux temps de vie, il y a un monde de changement.
Les journaux ont attendu trop longtemps avant de faire un examen de conscience et ils accusent un retard.
Certains vont créer un nouveau modèle de contenu imprimé, peut-être avec moins de pages mais plus de contenu exclusif.
Chanceux sommes-nous... Nous aurons la chance de voir cette nouveauté!

moments égarés a dit…

Aussi de la même époque... où les doigts accrochaient les frappes alors que la correction automatique des textes n'existaient pas nous laissant le temps de réfléchir sur notre phrase ou de perdre une idée!!!
Parlant d'idée... c'en est une belle que de compléter les tiennes par ces clips...

moments égarés a dit…

belle idée que d'emballer tes idées avec des clips significatifs..
on écrivait alors à l'underwood que les autos voleraient, que les journaux parleraient... les autos se font plus voler qu'elles ne volent mais des morts s'animent pour nous chanter le temps qui passe..
curieux que sur nos ordis on parle de moins en moins de futur et tellement de présent!!!

Lait_ou_creme a dit…

Comment se fait-il que je ne figure plus dans ta liste de membres. Je m'étais inscrit pourtant.

hebert_didi a dit…

Merci pour Léo Ferré. Magnifique !

benoit a dit…

Les technologies n'ont pas que tuée le medium, elle ont aussi détruit le contenu. Puisqu'il faut maintenant aller vite, toujours plus vite, plus moyen d'aller en profondeur. De toute façon le lecteur n'est plus capable de lire de longs articles. Comme disait l'humoriste: une ligne, un punch. Dommage...